Le Bien Public soutient la candidature des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine de l’UNESCO

57216

personnes soutiennent la candidature des climats du vignoble de bourgogne

Inscrivez vous

Accueil

Le Bien Public soutient la candidature des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine de l’UNESCO

Grands Crus, Côte de Beaune, Côte de Nuits, Dijon, Pommard, Volnay….autant de noms, de lieux qui évoquent un territoire, une histoire et un patrimoine exceptionnel.

Sur ces terres, depuis deux millénaires la persévérance des hommes et le caractère unique des conditions naturelles propres à ces coteaux en ont fait un des site majeur de la viticulture française. Plus qu’une économie, le vin  est ici une culture, et devient un modèle dans le monde entier, une référence incontournable.

C'est pour préserver et mettre en valeur ce patrimoine culturel et naturel de la Côte viticole bourguignonne que l’ensemble des acteurs bourguignon s’est fédérée pour proposer les Climats de Bourgogne au classement du patrimoine mondial de L’unesco.

Pour  être inscrit sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial, un site candidat doit justifier d'une « Valeur Universelle Exceptionnelle » (VUE), c'est-à-dire d'importance culturelle telle qu'elle dépasse nos frontières, traverse les générations, et mérite d'être reconnue à l'échelle mondiale : La Bourgogne s'est construite depuis 2000 ans sur des identités de terroir particulières, des « climats » dont chacun correspond à une parcelle de terre délimitée et dédiée à la vigne depuis souvent plus d'un millénaire.

Associés aux villes de Dijon et Beaune, sièges historiques du pouvoir politique, économique et culturel, les « climats » du Vignoble de Bourgogne constituent un site d'une valeur universelle exceptionnelle, suffisamment précieux pour l'humanité pour qu'il importe d'en assurer la transmission et de le classer au patrimoine mondial.